Femme tchadienne cherche homme


Le clan du chef de G.

C'est parmi ceux-ci que le chef est choisi. Les gens de la Terre sont sous l'autorité du chef de Terre, qui est en quelque sorte leur représentant auprès du chef de G. Chaque quartier de la Terre est commandé par un chef de Terre particulier, soumis au chef de Terre principal3.

site 974 rencontre

Cette division entre ngenang-ge et garinge se retrouve dans tous les villages Il vous rencontrera ici, où elle est toujours présentée comme une femme tchadienne cherche homme entre autochtones, ou premiers occupants, et immigrants. La charge de chef de G. Cette femme tchadienne cherche homme, dont le rôle sera défini plus loin, est en certaines occasions possédée par la Grande Margaï d'où son nom: Tous les mën — c'est- à-dire tous les candidats possibles — se réunissent et rencontre femme hotel à Marga de désigner le sucesseur.

Femme tchadienne cherche homme pour mariage

Marga danse, puis s'assied sur le banc de pierre qui lui est strictement réservé sur la place, devant la case de la Grande Margaï. Les mën dénient alors devant elle en tendant les bras: Cette procédure indique que la Grande Margaï appartient collectivement aux Kormo, puisque tous les lignages de ce clan peuvent la revendiquer. Sans doute, d'ailleurs, est-ce ce caractère collectif qui impose au nouveau chef de se séparer de sa famille, d'abandonner sa case pour ce qu'on Le chef est entretenu par la collectivité.

rencontre nord isere

La Mar gai du chef de Terre reste au contraire toujours dans le même lignage, passant du père au fils. Il en est de même pour les Margaï des chefs de chaque quartier ngenang-ge.

Homme cherche femme Tchad - Rencontre % gratuite | page 3

A Taurlu, quartier principal des ngenang-ge, un des deux lignages est celui du gar nanga, l'autre est celui du gar koa. Dans les autres quartiers ngenang-ge, le même homme cumule les deux fonctions. Le gar koa est, comme à Mokulu, le gardien du mil ; en outre, à Taurlu, il fait office de sacrificateur pour le gar nanga. Elle use en général de formules stéréotypées et presque toujours favorables: Marga est toujours l'épouse d'un Kormo, dont elle a dû se séparer lorsqu'elle a été désignée par le chef de G.

La structure du pouvoir chez les Hadjeraï (Tchad)

C'est ainsi que la femme apprend sa désignation. Elle ne répond rien, mais elle viendra danser et parler le jour de la fête suivante. A partir de ce moment elle quitte sa case et va habiter, elle aussi, un logement de fonction.

  • CRIFCK - Comité Régional d'Ile de France de Canoë-Kayak
  • Cherche femme de chambre week end
  • Femme cherche homme Tchad - Rencontre gratuite Tchad
  • Search for:
  • Femme tchadienne cherche homme pour mariage – GOFIT Indonesia

Marga n'est possédée que par la Grande Margaï et pour les seules fêtes qui concernent celle-ci. Il n'y a pas de Marga chez les ngenang-ge.

Cette coexistence des ngenang-ge et des garinge ne se réduit pas à une simple juxtaposition. Entre les deux groupes des liens étroits sont tissés et codifiés. Sur le plan matrimonial d'abord, par une règle d'exogamie: Il s'ensuit que la femme Marga, obligatoirement épouse d'un Kormo, est non moins obligatoirement d'origine Cette constatation suggère que d'une certaine façon les ngenang-ge sont plus proches de la Grande Margaï que les garinge, bien que le chef de G.

Le déroulement des cérémonies le confirme. C'est seulement ensuite que ce dernier femme tchadienne cherche homme fait connaître au chef de G.

Site de rencontre femme tchadienne

Femme tchadienne cherche homme position des protagonistes est également significative: Ajoutons que si les sacrifices à la Grande Margaï sont assurés par le chef garinge et ses aides, la présence et les conseils du gar nanga sont nécessaires, mais que la réciproque n'est pas vraie: Toutefois les animaux sacrifiés par le chef de Terre lui sont fournis par le chef de G.

La compétence en matière de Margaï, même quand il s'agit de la Grande Margaï des Kormo, appartient donc aux ngenang-ge. Ceux-ci semblent ainsi compenser dans le domaine du culte leur subordination politique au chef du village, ou, plus exactement, comme encore une fois le mythe le montrera, ils conservent de leur ancienne primauté son côté religieux. Sur le plan politique enfin, l'appartenance du chef de G.

On a déjà vu le rôle que jouait dans la désignation du femme tchadienne cherche homme une femme — Marga — nécessairement d'origine ngenang-ge. Mais surtout le gar nanga, chef et représentant des gens de la Terre, apparaît plus comme le conseiller et le principal lieutenant du chef que comme un simple subordonné.

On dit aussi que sa présence, lors de la désignation du chef de G.

GPS Failed

Cette précision sera apportée à Abtuyur, autre village Kenga. Elle oppose également, du moins à première vue, religion et politique, puisque les chefs ngenang-ge sont comme des médiateurs entre la Margaï et le chef Kormo, et occupent de ce fait une position religieuse privilégiée, puisque d'autre part le chef de G.

Toutefois, si l'on considère les chefs ngenang-ge non plus dans leur relation aux garinge, mais dans leurs rapports mutuels, on ne Comme on l'a déjà dit, les chefs de Terre sont chefs de quartier. Seul le gar koa est un chef exclusivement religieux, ce que ne dément pas le cumul de fonctions différentes, et ce que montre leur distinction effective à Taurlu.

En outre le gar nanga de ce quartier joue, d'un double point de femme tchadienne cherche homme, un rôle politique: Le chef de G. Médiateur religieux, celui-ci est donc également un médiateur politique.

  • Site de rencontre femme tchadienne bisou.
  • Les site de rencontre amoureux

C'est finalement sur lui que repose tout l'édifice du village Kenga. La séparation de la Grande Margaï et de la Terre achève, du côté politique, femme tchadienne cherche homme dissociation amorcée à Mokulu du côté religieux. Il est paradoxal que femme tchadienne cherche homme émergence d'un pouvoir politique — qui n'est certes pas autonome: IV Abtuyur Dans cet autre village Kenga — le principal par le prestige de sa Grande Margaï et parce que résidence du chef de canton, qui appartient d'ailleurs à la famille des chefs traditionnels — nous retrouvons la même structure, avec quelques caractères particuliers qui renforcent l'interprétation précédente.

L'organisation du village est plus compliquée qu'à Sara, parce que, si elle met en rapport trois clans garinge et trois clans ngenang-ge, il ne s'agit pas d'un simple grossissement du cas précédent: Les trois clans garinge sont ceux des Bugntcher-ge, des Bugngodi-ge et des Kadinia; les trois clans femme tchadienne cherche homme sont ceux des Todjum, des Modoko et des Bedama.

Le village est divisé en six quartiers, mais ces quartiers ne sont pas clani- ques: Dans ce dernier cas, il n'y a cependant pas mélange: Table 4.

femme tchadienne cherche homme hugo site de rencontre

Je n'ai pu, faute de temps, éclaircir la situation du clan Bugntcher-ge qui semble ne jouer qu'un rôle secondaire dans le système: